L’ORTHOPHONIE EN CHIFFRES

Print Friendly, PDF & Email
Données statistiques générales

 

Au 1er janvier 2019, selon la DREES (Direction de la Recherche, des Études, de l’Évaluation et des Statistiques), les effectifs s’élèvent à 25 607 orthophonistes, dont 779 dans les départements et régions d’outre-mer (DROM).

Mode d’exercice

20 787 ont une activité libérale ou mixte (soit 81,1 %), 1 876 sont des salariés hospitaliers (7,32 %) et 2868 assurent d’autres postes salariés (11,2 %).

Evolution de la profession

Le taux de croissance de la profession est d’environ +4 % par an, cependant en 2018, l’augmentation des effectifs n’est que de + 0,55 %, en raison du passage de 4 à 5 ans de la formation initiale.

Profil

96,8 % sont des femmes, avec un âge moyen qui est de 43,4 ans pour l’ensemble de la profession et 41,8 ans pour l’exercice en libéral. Il passe à 48,4 ans pour les salariés hospitaliers et à 51,8 ans, toujours en moyenne, pour les autres types de structures.

Répartition territoriale

La répartition des orthophonistes est inégale sur le territoire français. La densité moyenne est de 38,2 orthophonistes pour 100 000 habitants.

Elle se répartit de la façon suivante : 31 pour les libéraux, 2,8 pour les salariés hospitaliers et 4,4 pour les autres salariés.

La densité maximale, tous exercices confondus, est atteinte dans le département du Rhône (avec 65,2 orthophonistes pour 100 000 habitants), la plus basse est de 4 pour Mayotte et de 13,3 pour le Cantal. Pour les libéraux, les écarts demeurent importants (entre la Creuse avec une densité de 9,2 et l’Hérault avec une densité de 56,5).

Classes d’âge

La répartition des effectifs par classe d’âge est de moins en moins harmonieuse. Le début d’activité se situe majoritairement entre 30 et 34 ans.

Depuis un grand nombre d’années, l’activité des orthophonistes tout au long d’une carrière, varie peu. elle se réduit à partir de l’âge de 57 ans et ce, jusqu’à l’âge légal de départ en retraite. Elle est maximale entre 43 et 57 ans.

En revanche, les départs en retraite sont de plus en plus nombreux. En 2018, 2 094 orthophonistes ont entre 60 et 64 ans, 1977 orthophonistes ont 65 ans et plus, cela représente 4071 orthophonistes soit près de 15,6 % des effectifs.

 

Données statistiques régionales – 974

 

Données démographiques (source : ARS-OI)

Au 1er Janvier 2018, 483 orthophonistes libéraux étaient en activité sur l’Île. Près de 9 praticiens sur 10 exerçaient en libéral.

Les plus fortes concentrations d’orthophonistes se situent dans les zones Sud et Ouest. 

En termes de densité, La Réunion dispose de 56 orthophonistes pour 100 000 habitants ce qui est supérieur à la France métropolitaine (37 orthophonistes pour 100 000 habitants en 2017). La croissance moyenne annuelle de la densité des orthophonistes à la Réunion entre 2012 et 2017 est de 4,7%.

Répartition géographique 

  • source : CGSS – CPR 2019
      • zone sur-dotée : 55,4%
      • zone très dotée : 3,5%
      • zone intermédiaire : 34,6%
      • zone sous-dotée : 4,8%zone très sous-dotée : 1,7%

90% des orthophonistes de la Réunion se trouvent dans les zones sur-dotées et intermédiaires.

  • source : ARS-OI
      • zone EST : 29 orthophonistes soit une densité de 23 orthophonistes pour 100 000 habitants
      • zone NORD : 81,5 orthophonistes soit une densité de 40 orthophonistes pour 100 000 habitants
      • zone OUEST : 151 orthophonistes soit une densité de 70 orthophonistes pour 100 000 habitants
      • zone SUD : 221,5 orthophonistes soit 72 orthophonistes pour 100 000 habitants